Au telephone avec vieille cougar pour une histoire de cul

Moi c’est Alain, un jeune Etudiant de 20 ans très charmant et adorable mec qui a pour philosophie de jouir des délices de la vie tant que les occasions me sont offertes. Je suis plutôt mince et élégant comme mec, car j’ai le corps que les meufs aiment et je fais tomber des têtes. Depuis que je baise avec les nanas, j’ai jamais eu au tant de plaisir de m’envoyer en l’air avec une femme cougar, et je vais vous raconté la plus belle de mes aventures de cul depuis que je viens de prendre mes 20 ans.

C’était un soir du nouvel an chez mes grand parents, donc tous les amis proches de la famille de mon père et ma mère ceux sont retrouver pour une grande fête, pour célébrer ensemble la nouvelle année en beauté. J’étais habillé d’un costume trop noir, mes cheveux bien coiffé, je ressemblais à une star de cinéma que j’apprécie tant Brad Pitt, car je me sentais vraiment beau et très classe que je ne pouvais passer inaperçu, car toutes les femmes avaient les yeux braqué sur moi et je me sentais gêné parce que je suis très timide, mais très actif au lit. La soirée se poursuit  lorsqu’une belle dame  s’approche de moi, en me disant, fiston tu es très mignon et je lui dit merci madame puis me prend par la main et m’invite à danser, je tremblais comme un malade parce que je n’avais jamais danser avec une femme qui avait le physique comme ma mère et me dis à l’oreille n’est pas peur, je crache pas le feu, calme toi je te ferai pas de mal, puis au fon de moi je me dis je suis un homme, donc je dois garder mon calme et jouer à son jeu et je me mets dans le bain et je danse avec elle. C’est l’heure du repas et en dois tous se mettre à table et elle me dit avant de partir ce n’est pas fini tu ne m’échapperas pas et la suite c’et tout à l’heure.

Un peu frustré de se faire dragué par une maman, j’en parle à me potes, et ils me disent mon petit tu ne sais pas ce que tu rates, baiser avec une femme mure c’est délicieux, donc on te demande te foncer sans pour autant hésiter. Et tout à coup je me sens fort et je me mets dans la tête que j’ai un objectif à atteindre, celui de prendre mon pied avec elle. La piste de danse est ouverte dans on peut danser comme  des fous, je vais vers elle avec tout mon grand courage et je l’invite également à danser et la je la caresse en dansant et me touche la bite, et me chuchote à au creux de l’oreille, veux tu baiser avec moi, je lui réponds oui sans hésiter, elle se détache de moi, va prendre  son sac et fais glisser dans ma veste son adresse et me donne rendez-vous chez elle le lendemain dans la journée.

C’est le grand jour, je prends ma voiture et je prends le chemin de chez elle, arrivé devant sa porte, je sonne et elle vient m’ouvrir dans une jolie petite tenue rouge toute sexy et elle dégage une odeur de parfum qui donne envie de sucer tout son corps. Elle me tire et me déshabille violement en me branlant et caressant mes boules, je bande sans cesse et se met à me sucer la bite comme une sucette, elle est tellement accro à la baise, que je la nique sans relâche comme une pute dans toutes les positions qu’elle aimerait se faire prendre. Avec ma grosse bite je vais lui faire exploser le cul et la baiser sans relâche dans tous les trous de mon corps sans. Alors tu es tombé amoureux de mon histoire, et tu veux l’écouter de vive voix, appelle-moi au  0895 896 664, je te ferai écouter de nombreuse de histoire de cul.

Au telephone avec une blondasse mure pour une confession erotique

Coucou à tous, moi c’est  Laurent, un jeune homme élégant et sexy doté d’un physique d’enfer avec des pectoraux bien foutus et des bras musclés. Je suis étudiant en septième année de médecine et je suis âgé de 24 ans. J’ai choisi de faire la médecine pour sauver des vies humaines, car la santé est sacrée et il faut en prendre soin. Les femmes mures j’ai toujours été attiré par elles, car elles sont sans tabous et se lâche à fond quand on fait l’amour avec elle. Je vais vous faire une confession érotique que j’ai vécu durant  de mon stage dans un hôpital. Comme tout bon étudiant en médecine, pour être performant et devenir un bon médecin, il est impératif de faire un stage pratique eu sein  d’une structure médicale pour mieux se perfectionner pour guérir les malades.

Lors de mon premier jour de stage, on m’a présenté le médecin  avec qui je devais collaborer et qui me suivra durant mon stage et c’étais une belle dame très ravissante et charmante avec laquelle je ferai toutes mes consultions et toutes les taches qui me seront assignées et je devais partager le même bureau avec cette femme mariée. Durant nos heures de pauses on discutais de tout et rien sans pour autant entraver à la vie privée de chacun d’entre nous et le respect s’y opposait, et on faisait bien notre travail comme il se doit. Un matin à l’hôpital, elle est arrivée toute triste  de chez elle, je me suis rapproché d’elle et je lui  ai posé la question de savoir :

–          Qu’est ce qu’il y a ? Vous avez un problème ? Puis-je vous aidé ?

Elle me répond d’une voix triste, que son mari depuis un mois ne remplie plus son devoir conjugal et elle est  en manque d’affection, et elle aimerait se changer des idées pour ne pas trop y penser et moins déprimer. Pour lui redonner le sourire, car elle avait un très beau sourire je lui ai raconté une belle blague et elle m’a fais un gros sourire et  par la suite on a vaqué à nos obligations principales. Elle était tellement douce et adorable que je me sentais heureux auprès d’elle, car je lui accordé beaucoup d’attention et elle également et le fait de travailler ensemble nous a le plus rapproché qu’on ne pouvait plus rester loin l’un de l’autre. Ce que j’admirais le plus en elle c’étais ses jolis yeux qu’elle savait s’y bien maquillé et sa belle bouche pulpeuse. Aussi, j’adorais la voir dans sa bouse d médecin, car elle lui faisait ressortir son joli popotin et ses belles mamelles rondes et fermes qui me faisait parfois languir quand je l’admirais. Voilà qu’un jour dans la nuit, nous étions médecins de garde tous les deux, il n’y avait rien à faire qu’on commençait à s’ennuyer, lorsqu’elle accroche sa main à mon oreille et me chuchote tout doucement qu’elle à envie de moi et m’embrasse par la suite. On s’embrasse fougueusement en nous caressant les parties les plus intimes, quand j’enlève sa blouse, elle avait préparé son coup, donc elle était déjà toute nue que je me suis mise à la doigter avec douceur tout en lui suçant les nichons. Son corps brule comme un volcan, je la soulève et la met sur la table je me mets à lécher son ventre et je termine en lui faisant un cunnilingus aussi brulant et baveux. Je suis et me tellement tendu qu’elle se relève et s’approprie de ma bite pour lui fellation chaude et me sucer délicieusement les couilles. Je suis toute en sueur que je la baise par la bouche et la prends ensuite en levrette et la niquer pendant des heures dans les recoins de notre bureau et dans toutes les positions dans lesquelles elle voudra s’envoyer en l’air. En baisant avec elle j’étais tellement heureux, car elle a su me procurer du plaisir. Si toi aussi tu veux entendre de belles histoires, je te prie de composer le 0895 896 664, tu seras flatter par toutes ses belles confessions érotiques et te feront planer.